BANNIERE

Bonjour
Il est actuellement

           Location de scooters et vélos à Porto-Vecchio

   Porto-Vecchio : douce Corse



              


   Au pied des aiguilles de Bavella, Porto-Vecchio surplombe toute la baie. Destination touristique très prisée de l'île, elle remporte tous les suffrages grâce aux magnifiques plages de son golfe et aux ruelles animées de sa citadelle.

  La cité antique de Porto-Vecchio conjugue les attraits d'un vieux port et la beauté de l'arrière-pays. Entre mer et montagne, elle ravira aussi bien les adeptes de randonnées que les amoureux des plages.

   Une citadelle dans une région jadis désertée

  C'est dans l'Antiquité que le vieux port (traduction française de "Porto-Vecchio") a été fondé par les Grecs. Masqué depuis la mer par les replis de la côte, les Génois y élèvent en 1539 une forteresse destinée à protéger la côte Est de l'île des invasions. L'exploitation des chênes lièges par les Romains et ensuite du sel assurent la richesse de la ville. Mais la cité reste néanmoins assez peu peuplée à cause de l'ensablement du port, entraînant la formation de marais et l'apparition du paludisme. Ce n'est qu'après la seconde guerre mondiale, grâce à l'éradication du moustique responsable des épidémies de malaria, que Porto-Vecchio bénéficie de l'essor touristique

   Balade animée dans la vieille ville

  Dans ce dédale de petites ruelles, d'escaliers et de passages voûtés, le piéton est roi. En période estivale, la ville fortifiée est interdite aux voitures et c'est à pied où en petit train qu'elle se visite. L'austérité extérieure du vieux bastion abrite une multitude de petites places et de terrasses de cafés où la foule abonde. La vieille ville regorge de petites boutiques d'artisans ouvertes jusque tard dans la nuit, ce qui la rend très animée. Sur ce piton rocheux, les restaurants chics aux vues panoramiques sur le golfe et aux tonnelles ombragées fleurissent. La porte génoise et sa Piazza di Pò offrent une belle perspective sur le port de plaisance, le golfe et les marais salants. La place de la mairie est bordée de deux bastions et du palais du gouverneur. Au gré des rues, on ne se lasse pas d'admirer les nombreuses fontaines de la ville ainsi que ses fortifications du XIVème siècle.

   Le littoral et ses plages paradisiaques

  Les marais salants s'étendent sur une dizaine d'hectares autour de Porto-Vecchio, ce qui a valu à la ville son surnom de "Cité du Sel". La récolte a lieu chaque année en septembre et les promeneurs peuvent y assister comme à un spectacle. La roche rouge et les pinèdes odorantes ajoutent à la magie de la baie. Dans les environs, la côte recèle des trésors pour les estivants tels que la plage de Santa Giulia et celle de Palombaggia. Le sable blanc y forme un saisissant contraste avec la couleur turquoise de l'eau.

 

                
 

   L'Ospedale : forêt, lac et randonnées

  Perché à 900 mètres d'altitude, le village de l' Ospedale accueillait voyageurs et bergers dès le XVème siècle dans son ermitage. Aujourd'hui, le visiteur encore peut y apprécier l'hospitalité corse. C'est aussi le point de départ de plusieurs randonnées pédestres traversant maquis, forêts et rivières, avec toute la baie pour paysage. Passé le lac artificiel, un sentier réservé aux randonneurs chevronnés conduit jusqu'à la cascade de "Piscia di Gallu". Au départ des hameaux d'Agnaroru et de Cartalavonu, d'autres chemins accessibles à tous sont propices aux balades.



      

               dra gb      


   

         

    


       
       scooter